Apple n’est plus à l’ère des « speed bumps »

Eh bien ! Il paraitrait que les mises à jour « speed bumps » disparaitront bien assez tôt de l’univers de Apple. Cette information est apparue lors d’un test du tout nouveau MacBook Air. Le blogueur John Gruber aurait appris, que le géant Apple a décidé de se concentrer sur les mises à jour plus significatives pour ses appareils. Les « speed bumps » n’ayant pas suffisamment de valeur (du moins plus aujourd’hui), ils seront très bientôt envoyés aux oubliettes.

A propos des « speed bumps »

Les « speed bumps » représentent une mise à jour, mais peu significative. En effet, elles consistent uniquement à faire évoluer les composants de l’appareil, généralement au niveau des processeurs. Ainsi, lorsqu’on parle de mise à jour « speed bumps », cela n’inclue ni un nouveau design, ni un clavier amélioré par exemple. Par ailleurs, il fut une époque où les mises à jour « speed bumps » étaient assez régulières pour les Mac. Dès qu’elle en avait la possibilité, la marque faisait sortir pour ses ordinateurs, une nouvelle mise à jour du genre « speed bumps ». Elle pouvait leur ajouter, soit un disque dur un peu plus gros, soit un processeur un peu plus puissant, soit un léger supplément de RAM. Ce qui fait que l’on pouvait avoir jusqu’à deux mises à jour pour un Mac, en une seule année.

Serait-ce vraiment la fin des « speed bumps » ?

Il se pourrait bien que cette rumeur à propos des « speed bumps » chez Apple soit fondée. En effet, il faut noter la grande irrégularité des différentes sorties des Mac ces dernières années. Tout d’abord, c’est le Mac Mini qui a fait pas moins de quatre ans, sans la moindre mise à jour, avant de sortir dans une nouvelle version. Ensuite, c’est le Mac Pro qui atteindra bientôt les six années, également sans mise à jour. Aussi, le MacBook Retina 12’’ de 2015 qui était bien parti pour nous offrir une nouvelle version chaque année (sortie en 2015, MàJ 1 en 2016, MàJ 2 en 2017), est resté sans nouveauté durant toute cette année de 2018. Ce pourrait être à cause de la sortie du nouveau MacBook Air, c’est une hypothèse. Mais on pourrait également y voir, une confirmation du nouveau mode de fonctionnement de Apple, tel que soufflé à John Gruber.

Poursuivez votre lecture sur Télécharger Pour Mac.fr